Pour Patricia

- Chemin de tables -

et sa rubrique "Vingt quatre heures photo"

Une photo prise jeudi 27 juillet 2016 à la Fondation Louis Vuitton.

L'artiste chinois Xu Zhen transforme Guan Yin, l'une des déesses les plus vénérées de Chine en figure popiste, agrandie et colorisée.

déesse fondation Vuitton1

"Guan-yin est la forme chinoise de la divinité bouddhiste Avalokitesvara, un des bodhisattvas les plus vénérés qui a subi une féminisation à compter des Songs sans doute sous pression populaire. Elle aide tous les êtres de la terre à atteindre l'illumination.

Guan Yin

Déesse de la miséricorde et protectrice des enfants, elle revêt plusieurs formes différentes, tantôt masculine, tantôt féminine. Elle est souvent dépeinte comme une femme habillée de blanc, debout sur un lotus et tenant un enfant en bas âge car elle aidait les femmes à avoir des enfants. Mais souvent elle est représentée sous les traits d'un bodhisattva à mille bras et mille yeux.

CULTE

La déesse vient en aide à ceux qui en ont besoin, notamment les personnes menacées par les eaux, les démons, le feu et l'épée. Elle est comptée par les taoïstes au nombre des immortels. Guanyin est réputée capable de libérer les prisonniers de leurs chaînes, de priver les serpents de leur venin, et d'arrêter la foudre.

Elle sait guérir pratiquement toutes les maladies. Cette déesse très populaire voit son image affichée dans presque toutes les maisons, et les fêtes célébrant sa naissance et son illumination ont une grande valeur aux yeux des bouddhistes. La déesse est très populaire particulièrement à Taiwan et son temple sur la montagne du "Merveilleux Sommet " est toujours empli d'une foule de pèlerins qui secouent des crécelles et lancent des pétards pour attirer son attention." source internet

ob_92f8d0_sans-titre-13