Quoi de plus délicieux à la fin d'une journée hivernale froide que de s'offrir un moment de détente en prenant un bon bain. Dans une note précédente "L'art du bain" j'en avais expliqué les bienfaits, voici la suite.

grande-aa55a28310514dc12d7cbe7435e736cf5a82c816

(crédit photo internet)

Quelques exemples de bains déstressants

- Jeter une poignée de gros sel non raffiné sous le robinet de la baignoire.
- Faire infuser 250 grs de laminaires (algues) séchées et finement broyées dans 1 litre d'eau bouillante, filtrer et verser le mélange dans un bain chaud.

- Confectionner de petites aumônières de mousseline ou de gaze remplies de gros sel additionné de plantes aromatiques relaxantes telles que le romarin ou de lavande, puis laisser infuser dans un bain chaud.

- Verser de l'eau de fleur d'oranger directement dans le bain.

- Faire infuser 200grs de lavande (sommités fleuries) ou de tilleul dans 3 litres d'eau bouillante. Verser le liquide obtenu dans un grand bain chaud.

- Ne pas hésiter à utiliser des plantes de saison fraîchement ramassées dans le jardin, les bois ou les champs, en faire sécher pour les utiliser l'hiver. Les meilleures infusions pour le bain se font avec des fleurs d'aubépine, de la sarriette ou de l'angélique.

Les femmes auront avantage à prendre l'habitude de terminer leurs ablutions par une douche fraîche en remontant vers le coeur, ce qui stimule la circulation sanguine et le retour veineux.

Se sécher soigneusement en insistant sur les zones qui tendent à emprisonner l'humidité (les aisselles,l'espaces entre les orteils etc...) Si possible, après le bain, s'allonger 5 minutes au calme et au chaud. Les Orientaux enfilent après leur bain une tenue d'intérieur.

Il est est primordial de trouver le temps de s'occuper de soi de la sorte, car cela participe aussi au nécessaire auto-investissement corollaire d'une bonne hygiène de vie.

Penser également à sortir s'aérer dès que possible afin de retrouver le contact avec la nature et le rythme des saisons.