C'est le début des vacances d'été ainsi que l'amorce d'un beau week-end.

Afin d'entretenir une énergie dynamique et de rendre hommage à un homme que j'ai croisé il y a de nombreuses années, d'autant qu'actuellement la presse publie des articles sur sa méthode et que des stages s'organisent autour de ce concept, voici : la marche Afghane.

C'est l'homme qui a introduit la technique en Occident, Edouard Stiegler, auteur de "Régénération par la marche afghane" (Ed. de la Maisnie), qui lui a donné son nom, mais il s'agit d'une technique multimillénaire utilisée par les nomades caravaniers afghans et directement dérivée des exercices  respiratoires mazdéens. ( Le mazdéisme, du nom de son dieu principal Arthur Mazda, aussi appelé zoroastrisme, du nom de son fondateur Zoroastre plus connu sous le nom de Zarathoustra - popularisé par Nietzsche dans son ouvrage "Ainsi parlait Zarathoustra"- est une religion née en Perse au VIé siècle avant J.C.. Battue en brèche par l'islam, elle compte encore une poignée d'adeptes en Iran, auxquels il faut ajouter les parsis en Inde.)

Cette marche permet aux caravaniers de couvrir à pied de longues distances à un rythme soutenu, et ce, même en altitude (les routes d'Afghanistan se trouvent fréquemment à plus de 2000 métres d'altitude).

Ses adeptes affirment que sa pratique apporte un mieux-être général, tant physique que psychique, et notamment une vitalité accrue, bref, une véritable régénaration de tout l'être.

Dans un premier temps, je vais indiquer la formule de base, la plus simple,  afin de permettre un contact avec cette méthode. Plus tard, j'écrirai la suite, plus sophistiquée...

Exercice de base (3-1-3-1)

- On inspire (par le nez) sur 3 pas;

- On retient sa respiration sur le pas suivant;

-On expire sur 3 pas;

- On garde les poumons vides sur le pas suivant;

- Puis on recommence.

Après quelques séances d'entraînement sur de courtes distances (200 mètres) afin de se familiariser avec cette technique, on pourra pratiquer cette respiration alternée tout au long de ses promenades. Au début, il faut se concentrer sur le rythme et compter les pas, puis, peu à peu, la synchronisation des pas et la respiration deviendront automatique.             (à suivre)

Bonne marche et bon week-end.

IMG_9266