Une scène de rue qui confirme, si besoin est, que les touristes et les autochtones ont déserté la capitale.
Habituellement les bords de Seine, à cette saison, sont beaucoup plus peuplés.Photo prise samedi 6 Août 2016 .

Il est vrai qu'à chaque extrémité la police fait barrage afin qu'aucun véhicule ne puisse pénétrer sur les berges.

_DSC8547