Qui connaît Saint Germain des Prés ne peut nier que ce quartier des existentialistes s'est laissé envahir, depuis plusieurs années, par les grandes marques et les boutiques de luxe.
Reste néanmoins dans les petites rues un esprit particulier. Une incitation à la balade...qui pourrait prendre fin avec la fermeture des brasseries et petits bistrots.


Près du métro Odéon une brasserie : Le Conti (ici) animait  une partie de la rue de Buci.
Au dessus du Conti l'immeuble est occupé par un hôtel. Il l'est toujours cependant qu'à la place de la jolie brasserie l'espace, en travaux, promet un lieu d'accueil privé pour l'hôtel.

Un exemple de fermeture/ouverture que l'on peut nommer reconversion.

Pour Pascale -Olgayou - et sa rubrique "Boutiques et commerces d'hier"

_DSC2467

_DSC2468

Un certain regard sur l'évolution du commerce...