Suite à un excellent article d'Emilie Torgemen dans le journal le Parisien d'hier , l'envie de montrer mon adhésion au concept culinaire "Fait maison" à travers ce billet m'a intéressée.

"Ainsi, dès aujourd'hui, un grand "R" bleu, blanc, rouge va s'afficher sur les devantures pour mettre en valeur le statut de maître restaurateur qui garantit, entre autres, une cuisine faite sur place à partir d'ingrédients frais."

"On estime que sept restaurants sur dix ont tout ou partie de leur carte micro-ondable. Pour y remédier, la loi Hamon votée en février prévoit un label "fait maison" qui obligera chaque restaurateur à indiquer quand un plat est élaboré sur place à partir de produits bruts.

.... Le décret d'application doit être publié cet été."

Aujourd'hui, vraie cuisine et plats qu'on réchauffe cohabitent. Avec ces plats préparés sous vide, ces desserts conçus en laboratoire, les marges des professionnels grimpent, le savoir-faire se perd et les clients n'en savent rien."

 

En octobre 2012, je défendais dans mon "Coup de Food" un restaurant de Normandie (clic ici) où le "fait maison" était à l'honneur.

DSC_0782

Magret de canard

DSC_0784

Fondant au chocolat

Depuis 18 mois, ce charmant restaurant à dû céder ses locaux faute de rentabilité.

Quel dommage!!