A Paris il est parfois difficile de prendre le métro, selon les heures, mais je dois bien avouer que certaines réflexions naissent dans ce monde souterrain où il m'arrive de faire des photos.

Cette semaine un panneau d'affichage m'a interpellée et la coïncidence a voulu qu'une information dans un grand quotidien vienne se juxtaposer à mon image.
Ce sera ma participation à la photo de la semaine.

pour Armatia : Mes Instantanés.

DSC_0030

"Sur le marché de référence des fraises d'importation d'origine espagnole, le prix producteur de la barquette de 500g de fraises se vend en moyenne 1,90 euro. Un prix largement en deçà de la même barquette de fraises d'origine française qui s'échange autour de 7 euros. Et pour les produits de qualité supérieure, comme la célèbre fraise gariguette ou la Ciflorette d'origine française, les prix sont deux à trois fois plus élevés. «Des différences de prix qui s'expliquent par un coût de la main-d'œuvre moindre en Espagne et une plus grande productivité de leurs plants, indique Xavier Masse. Les plants espagnols produisent deux fois plus de fraises que les Français mais la qualité gustative n'est pas la même», assure le représentant des producteurs de fraises français."

logo2

Les photos des autres participant(e)s sont à consulter sur le blog d'Armatia.