"Nous connaissons le gingembre, de son nom scientifique zingiber officinaledepuis plus de 3000 ans pour ses propriétés aromatiques et ses bienfaits pour la santé.
On arrive à retrouver sa trace dans de très anciens manuscrits chinois et dans des textes anciens provenant d’Inde où il était employé comme plante médicale.

Aujourd’hui, on ne connaît plus d’endroit il pousse à l’état sauvage. Il est cultivé dans des zones tropicales ensoleillées.

Originaire d’Inde, le gingembre est l’une des premières épices à être importée en Europe. Comme de nombreuses épices, le gingembre était employé dans le processus de momification dans l’Égypte ancienne.

Il se répand très vite en Europe et dès le 1er siècle, il a totalement envahi le bassin méditerranéen.

On commence à évoquer les vertus aphrodisiaques du gingembre dès le Moyen Âge. Il coûtait très cherservait de monnaie d’échange et était soumis à un impôt.

Le gingembre disparaît des cuisines au 18ème siècle, avant de redevenir très utilisé de nos jours.

Aux Philippines, au même titre que le ginseng, il éloigne les mauvais esprits et à Hong Kong, on l’utilise parfois pour arrêter les saignements d'une plaie.

Dans la médecine asiatique, il aurait la capacité de soigner quasiment tous les maux." Internet L'île aux épices.com

DSC_0001

Sur ma photo : gingembre frais et gingembre confit

Analyse diétothéraique du gingembre par le Dr You-wa-Chen (la diététique du yin/yang)

Qualités et modalités d'action :

- saveur piquante et âcre,

- fait transpirer (diaphorétique), élimine les germes (bactéries, virus) réchauffe les bronches, active la circulation du sang; neutralise les toxines des crustacés, poissons et gibiers.

Indications :

- coup de froid, grippe, toux grasse, rhume,

- nausées, vomissements, intoxication alimentaire, douleur et froid au ventre.

- hypotension, vertiges

Précautions :

- à éviter en cas de rhumatismes inflammatoire,

- période de chaleur caniculaire.

Modes culinaires et diététiques :

- gingembre frais coupé en fines lamelles que l'on peut rajouter sur les plats de poissons cuits à la vapeur, au four, à la poêle,

- gingembre confit à déguster à la fin d'un repas copieux,

- en poudre ou en jus pour infusion,

- la tranche de gingembre est utilisée en acupuncture pour l'application du moxa (poudre d'armoise que l'on brûle pour réchauffer les points énergétique du corps).

  • Exemple d'une recette asiatique de saison : sauté de boeuf gingembre/citronnelle