Un jambon sec qui mérite quelques explications... le noir de Bigorre

"La charcuterie recouvre de nombreuses spécialités dont le mode de prépara†ion permet une longue conservation. Il s'agit de grandes variétés de viande {porc, volaille, veau, abats, poisson..) que l'on aura traitées selon les modes traditionnels des pays, utilisant notamment le salage (conservation par le sel), le séchage, l'étuvage et le fumage. On obtient toute une palette de jambons etc.... à valeur énergétique yang tonifiante et stimulante à condition de ne pas contenir trop de graisses. Le risque pour la santé serait en effet d'absorber  un pourcentage élevé de graisses sous forme d'acides gras saturés, de nature très yin et nocifs pour le coeur et les vaisseaux (excès de cholestérol et d'acide urique, obstruction des artères par athérome)...." extrait du livre la diététique du yin et du yang du Dr You-wa-Chen Ed R.Laffont

DSC_0308

 

DSC_0270

DSC_0274

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Photos réalisées dans la boucherie Daguerre, Maître Artisan, 29, rue Daguerre  Paris 14°

DSC_0306

Comme chacun sait les cochons noirs ne courant pas encore dans les rues de Paris, la photo suivante est un crédit internet emprunté au site du "Noir de bigorre".

Porcs noirs 06