Revenus au goût du jour, particulièrement en hiver, un peu biscornus, souvent de formes irrégulières, méconnus du grand public, les légumes d'autrefois apportent, outre leurs vitamines, un supplément de diversité dans les menus hivernaux.

Les panais, cerfeuil tubéreux, rutabagas, topinambours, salsifis, radis noir, potirons,  courges diverses et quelques autres...
Une jolie découverte sur les marchés  de Grenelle (Paris 15°) et de la place J. Demy (14°) :  la pomme patte de loup.

Voyage au pays des anciens.

DSC_1169

DSC_0815

DSC_1053

DSC_0820

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC_1050

DSC_0824

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pomme "Patte de loup" est le nom d'une variété de pomme connue depuis le Moyen Age. Son nom lui vient de sa forme qui autour du fruit ressemble à une cicatrice (comme une griffure de loup). Elle semble avoir son berceau dans le Maine et Loire.

Cette pomme se cueille dès les premières gelées, sa chair est blanche, croquante, de conservation longue, ses qualités gustatives sont optimum de janvier à avril. Elle prend parfois au cours de sa maturité un goût agréable de litchi.

Elle était semble-t-il la variété préférée d'Anne de Bretagne.

DSC_1162

DSC_1163

Connaissiez-vous cette  pomme?