Le mot "ail" vient du latin "alium". Son origine se situe à la frontière de la Chine et du Kazakhstan, à l'Est. L'ail est une plante potagère utilisée avec parcimonie comme condiment.  Une tête d'ail se compose de plusieurs caïeux ou gousses d'ail lui assurant un aspect joufflu et renflé.

L'été nous trouvons sur les marchés l'ail nouveau au goût plus doux et plus digeste.

L'ail d'hiver est récolté mûr, séché, stocké, avant d'être commercialisé. L'ail rose de Lautrec, conditionné en grappe, bénéficie d'un label régional.

DSC_0576

On lui attribue des vertus médicinales anti-bactériennes, anti-cholestérol, anti-oxydantes, des propriétés diurétiques et une action bénéfique contre l'hypertension. Cependant, il est utile de connaître ses effets secondaires :

- Il peut modifier le goût du lait maternel.

- Il peut modifier le glucose sanguin, les personnes diabétiques doivent y porter une attention particulière.

- Il peut provoquer des désordres intestinaux chez des sujets au système digestif fragile.

L'ail est l'un des ingrédients typiques de notre chère Provence, cultivé partout dans le monde et particulièrement en Chine.

Il accompagne de nombreuses recettes dont il rehausse le goût, salades, viandes, pâtes etc...

 

DSC_0725

DSC_0723DSC_0720

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Analyse diétothérapique de l'ail selon le livre du Dr You-wa-Chen "La diététique du yin et du yang" ed. Robert Laffont

- saveur piquante, dissipe les stagnations alimentaires et les graisses, facilite la circulation sanguine, élimine les toxines, les vers, les parasites...

Indications :

  • pesanteur de l'estomac, vomissement, excès alimentaires, spasmes et gaz intestinaux, vers intestinaux, dysenterie, intoxication.
  • hypertension, hypercholestérolémie, artérite...
  • affections rhumatismales.
  • aphrodisiaque en cas de fatigue sexuelle.

Modes culinaires et diététiques

- L'ail coupé en morceau accompagne bon nombre de plats de légumes grillés tout en parfumant les viandes sautées ou rôties.