DSC_0007

Dans la culture chinoise nous n'existons qu'à travers la relation. Avec soi même, avec les autres, avec l'environnement. Nos cinq sens sont l'ouverture avec cet environnement. Il faut apprendre à les utiliser pour une communication fluide. En Occident, nous avons tendance à faire travailler la vue et l'ouïe mais à oublier le toucher et l'odorat.

Petits conseils déstressants :

  • Prévenir le stress par le toucher. L'objectif étant de ressentir son corps sans attendre qu'il souffre. Penser massages,  mais aussi "douche sèche" : brosser la tête et le corps avec le plat de la main en faisant des mouvements rapides et peu appuyés comme pour décoller du sable. De temps en temps, secouer les mains vers le sol comme pour se débarrasser d'un ruban adhésif.
  • Se masser les yeux. Idéal quand on travaille sur écran. Pour les Chinois, les yeux sont reliés au foie. Malmené par le stress ou les abus divers, celui-ci génère des migraines, des troubles de l'humeur et de la fatigue. Frotter ses mains l'une contre l'autre jusqu'à sentir la chaleur affluer. Les mains légèrement refermées (paumes sur les yeux fermés et doigts sur les arcades) les glisser de la racine du nez vers les tempes puis masser doucement les globes oculaires.
  • Stimuler son odorat. Pour ne pas respirer un air urbain pollué ou une atmosphère climatisée, créer son propre univers olfactif pour influencer le psychisme dans le bon sens. Exemple : diffuseur d'arômes, bougies parfumées etc... Aller respirer en forêt, dans la campagne ou en bord de mer le plus souvent possible...

Accepter ses émotions :

Pour la philosophie chinoise, les émotions, selon la pensée taoïste doivent être "comme des nuages qui passent" et ne doivent pas s'accrocher. Il est dit que l'excès d'émotion génère la maladie, sachant que chaque émotion est reliée au système organe/entraille.

Si les sentiments sont trop dominants, l'organisme s'affaiblit ainsi que la personne elle-même. Conseils : Remettre les émotions à leur juste place. Lorsqu'un sentiment devient trop envahissant, il faut essayer d'aménager un système d'émotions parallèle. En éprouvant plusieurs sentiments forts en même temps, l'équilibre se rétablit empêchant l'envahissement du sentiment nuisible. Selon sa personnalité on peut :

  • Faire cohabiter plusieurs émotions pour que celle qui vous envahit s'atténue. Exemple : dans un moment de tristesse tenter de rire devant un film comique.
  • Trouver une dérive active pour laisser s'exprimer les dites émotions. Ex : se plonger dans un roman triste pour pleurer un bon coup et libérer son chagrin.
  • Rechercher des sensations agréables en écoutant de la musique, en lisant, en allant voir un bon film, une expo etc...
  • Aller marcher d'un pas vif.

Exercices

Lâcher prise. Une émotion douloureuse vous obsède? Poser votre regard devant vous. Vérifier que votre respiration est calme et que les muscles sont relâchés. Fixer votre attention sur un point sans suivre les pensées qui se présentent. Si vous pratiquez cet exercice tous les jours, vous sentirez à chaque fois une petite amélioration.

Se concentrer. Pour éviter de se laisser déborder mettre toute son attention dans ce que l'on fait. Que ce soit une tache intellectuelle, ménagère, physique, que l'on soit seul ou entouré, il faut accomplir chaque geste en l'habitant complètement c'est à dire sans penser à autre chose.

(Inspiré librement des propos de Pierre Colombel, chercheur au CNRS, spécialiste de la culture chinoise)

Se relaxer comme on respire

  • La respiration : elle permet de débloquer les noeuds émotionnels qui entravent la circulation de l'énergie, soulage le corps et l'esprit. Selon la manière dont on alterne les inspirations et les expirations, il est possible d'agir sur le stress, la fatigue, la colère...
  • la relaxation : elle agit sur le corps et sur l'esprit permettant de retrouver une régularité face au stress, à condition de pratiquer tous les jours.

Si vous réagissez au stress en mangeant trop et mal, apprenez à mieux le gérer, car, ne nous leurrons pas, il est impossible d'y échapper totalement. La philosophie chinoise nous fournit cette équation :                      

  Lenteur+légèreté+douceur = CALME