"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme"  Rabelais DSC_0538

Un marché sauvage, enfin pas vraiment puisque annoncé dans le "Parisien" d'hier et relayé par toutes les radios et chaînes de télévision aujourd'hui, s'est tenu ce matin place de la Bastille à Paris. Vente directe des producteurs du Gers, du Lot, Lot et Garonne aux consommateurs parisiens. (Voir diaporama)

Trente tonnes de fruits et légumes liquidés en 4 heures! Le message de cette vente, qui en fait a lieu tous les ans au même endroit, est de dénoncer les prix excessifs (marges trop faibles pour les producteurs) pratiqués par les grandes surfaces ainsi que l'importation de fruits venant d'Espagne ou d'ailleurs.

J'ai aimé la fraîcheur de la marchandise, le contact direct avec les producteurs et regretté quand même les prix à mon avis un peu élevés (particulièrement les melons) et toute la récupération politique de ce mouvement. Cependant, ces gestes sont courageux et permettent de faire prendre conscience aux citadins des difficultés de nos provinces...

Les producteurs doivent être reçus demain au ministère de l'agriculture. Gageons que leur message soit entendu.